Animation en bibliothèque – Plantes et grainothèque

Plantes et grainothèque

Animation en bibliothèque

Grainothèque 2 – le retour du retour

Faire tourner votre fonds jardinage, impliquer les lecteurs, faire un mois « vert ».

 

Durée

min. 1 mois

Public

Adultes

Partenaires

Asso' de jardinage, Espaces verts...

Matériel

Sachets Graines diverses

Documents

Une sélection thématique de livres

Animation en Bibliothèque
LA SFFF

En 2014, on vous parlait de la grainothèque. C’était alors une animation plutôt émergente en France et peu de bibliothèques s’en étaient emparées.

Aujourd’hui, qui ne sort pas sa grainothèque au printemps ? Même wikipédia parle des grainothèques de bibliothèques. (Que le bibliothécaire qui a écrit cet article se dénonce !)

L’occasion pour nous de revenir sur quelques animations sur les plantes. (RETROUVEZ TOUTES LES ANIMATIONS AUTOUR DES PLANTES SUR L’inframonde)

Descriptif : Nous avons dédié le mois d’avril aux plantes. Tout le mois, des sélections thématiques et une grainothèque sont à disposition du public. (On le sait tous, les lecteurs prennent plus qu’ils ne déposent.)

Puis nous aurons une journée spéciale avec intervention de nos gars des espaces verts autour de deux rencontres :

  • Des trucs et astuces autour du jardinage
  • Les plantes qui soignent

Une vente de nos ouvrages désherbés (sur le jardinage et les plantes) est organisée et j’ai réalisé un petit livret (avec l’aide du responsable des espaces verts qui m’a fourni une partie du contenu notamment) sur les plantes qui soignent (et une mini biblio à la fin).  A voir ici


Idée sympa : En ce moment, dans une grande surface commerciale dont le nom commence par Carre et finit par four, ils proposent des petits “pots-mystères”. Chaque pot contient une petite pastille de terre déshydratée et quelques graines mystères. Pour tous les fans collectionneurs c’est super. C’est le Kinder-surprise à planter.

0 thoughts on “Animation en bibliothèque – Plantes et grainothèque

  1. Dans la bib où je travaille, en plus de la grainothèque, un réseau d’échanges autour du jardin s’est créé. Cela a pris la forme d’un tableau de liège sur lequel les personnes mettent de petites fiches avec leurs dons (plants, outils…), leurs recherches (fruits, fleurs, plants, outils ou aide quelconque !) ou encore leurs trouvailles (un super magazine de jardinage, un site internet intéressant…) Il y a également des “causeries” autour de différents sujets (toujours autour du jardin, du potager…)

    1. Les animations sont très intéressantes. Ce la me donne de ouvelles idées d’animations, merci. Ce qui me chagrine c’est le côté éthique. Les grainothèques sont censées “partager le bien commun” préserver des espèces, lutter contre les graines non reproductibles. Le kit du supermarché serait peut-être à adapter car ce sont (certainement) des graines F1. Il ne faut pas les accepter en grainothèque ! Il ne doit y avoir que des graines produites par des jardiniers (amateur) ou en AB. Sinon la grainothèque n’a aucun intérêt et n’a pas lieu d’exister.

      “Pour tous les fans collectionneurs c’est super.” attention !!! la collection se situe au niveau de l’emballage ou des graines ? Parce qu’une fois ces graines mises en terre, vous récupérerez (à l’automne) des graines ou stériles ou qui ne donneront pas la même plante.
      Des formations autour des grainothèques commencent à se développées. Elles sont très intéressantes et creuse justement cet aspect technique et éthique de la mise en place d’une grainothèque en bibliothèque. Les informations sur “graine de troc” sont très précieuses.
      belle journée à tous

      1. Bonjour et merci pour votre point de vue et toutes ces précisions ! Dans notre bibliothèque, les graines viennent majoritairement du jardin de mes collègues (courges, oeillets, soucis, giroflée…) mais vous faites bien de rappeler le soucis des graines de grandes surfaces !

        Quant au projet de carrefour, je trouve que l’idée est vraiment bonne (Je parle des “graines mystères”) mais (à part en faisant un partenariat avec cette enseigne) elle est bien évidemment à adapter !

        Je finis par l’idée de collection : bien entendu, un collectionneur n’ouvre pas les boites ! Elles doivent rester en l’état. 😀 C’est le principe de la collection. Mais même pour les enfants : si ils savent qu’ils peuvent avoir : carotte, aubergine et tomate, cela les incitera à revenir ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *